Bloqué? J’écrirai demain? Petits remèdes contre la procrastination et l’abandon

Avez-vous déjà été bloqué face à un devoir à rendre, un rapport à donner à votre chef, ou même un nouveau chapitre à mettre en ligne ou un roman à finir? Parfois, on ressent le besoin de relire pour la dixième fois un texte, on le modifie, on revient en arrière, recommence… ou pire, on le laisse de côté et on ne le finira jamais. À la place, on s’attelle à ce truc super urgent et important mais qui au final n’a aucun intérêt pour nous. Et pendant tout ce temps, on se sent mal, on a l’impression de n’arriver à rien et on regarde, les larmes aux yeux, nos rêves s’envoler. Je le sais, j’étais consultante, j’étais surbookée, bref, je l’ai vécu. J’ai failli abandonner l’écriture. Et sachez que le dragon Abandon est le seul ennemi mortel de l’écrivain. Il faut le prendre au sérieux… Regardez, il fait peur:

le dragon abandon, l'ennemi de l'écrivain : catégorie conseils d'écriture

Mais aujourd’hui, j’en suis sortie. J’ai décidé d’avancer vers mes rêves et de finir tout ce que j’entreprends. Je concrétise. Des livres, des nouvelles, la décision de créer mon entreprise, ce nouveau blog… La solution pour renouer avec ses rêves? Très simple, je l’appelle RCAP «Régler ses Comptes Avec la Perfection» 😉

Reparlons de vous: Vous répétez-vous que ce vous avez des choses plus importantes à faire que finir votre histoire? Vous pensez peut-être qu’écrire ce n’est pas important?

Je reformule:

VOUS PENSEZ QUE DONNER VIE À VOS RÊVES ET LES PARTAGER AVEC LE MONDE, CE N’EST PAS IMPORTANT?

Vous vous moquez de moi? Bien sûr que l’écriture est importante pour vous, sinon, vous ne seriez pas là. Vous allez découvrir quelques exercices pour vous botter les fesses.

Le principe alchimique

Nous y reviendrons mais sachez que cette tendance à ne pas finir est le syndrome d’une Muse blessée. C’est grave. Très grave. Donc, je ne vous lâcherais pas avant d’avoir guéri Muse. Cela prendra du temps, mais ce site n’est pas près de fermer ses portes.

C’est Julia Cameron, une scénariste et créatrice d’atelier de créativité qui a mis au point cette méthode. Elle est basée sur les raisons profondes qui nous poussent à rechercher une perfection qui nous paralyse. Parce que nous avons peur d’échouer, peur de ne pas être au niveau, peur du jugement des autres. Et si nous avons peur, c’est d’une part parce que cette peur d’être exclu socialement fait parti de nos instincts mais aussi, et surtout, parce que des proches nous ont blessés plus jeune. Une critique acerbe, un rire ironique et gras peuvent suffire.

Commençons ici par vaincre le démon de la procrastination! Il s’appelle Casse-Petons, alias, notre cerveau gauche. Je vous le présente dans mon livret gratuit 😉

Casse-Petons, un lutin à corne. Notre cerveau gauche et ses méthodes d'écritures. il faut savoir le tenir en laisse

La recette alchimique

Voici deux-trois petits arguments/techniques/exercices pour vous pousser à finir.

 1. Régler ses comptes

La première étape est d’identifier ces personnes qui vous ont fait du mal à Muse (même involontairement) – cherchez au fond de votre petit cœur, des jours s’il le faut, affrontez ce que vous y verrez.

Puis écrivez leur une lettre. Que vous n’êtes pas obligée d’envoyer! Prouvez-leur qu’ils se trompent, qu’ils se sont toujours trompés et que oui! Vous deviendrez écrivain ou même chef d’entreprise!

D’autres exercices existent pour soigner votre confiance en Muse, nous les aborderons au fil du temps car cela prend un peu de temps. Attaquons l’urgence.

2. Le sparadrap sur le procrastinateur

La conséquence de cette blessure intérieure est longue à soigner mais on peu déjà mettre du sparadrap sur sa conséquence: la procrastination, cette tendance à repousser ce qui nous angoisse à demain. J’ai réussi, alors vous aussi vous le ferez. Pour cela, la première chose que j’ai du vaincre, c’est moi-même, ou plutôt, mon cerveau rationnel et logique qui pinaille sur tout.

Casse-Petons s'énerve car on respecte pas les méthodes pour écrire un romanBref, Casse-Petons veut que tout soit parfait, mais la perfection n’existe pas. Oui, je répète:

LA PERFECTION N’EXISTE PAS.

Alors tout de suite, une autre astuce! Écrivez ce mantra avec un stylo tout joli sur une feuille toute jolie:

«Fini n’est pas parfait»

Collez-le au dessus de votre bureau. À chaque fois que vous sentirez poindre le nez de cette petite voix qui critique ou qui vous incite à fuir les difficultés, levez les yeux et répétez-vous le mantra: «Fini n’est pas parfait». Vous verrez! C’est bien d’être exigeant, il le faut, mais rien ne vaut le plaisir de finir et de passer à la suite.

3. Le bon moment pour se lancer n’existe pas! Il faut plonger même si on ne se sent pas prêt

Je voudrais juste vous faire réfléchir sur une citation extraite de «La Comtesse de Charny» d’Alexandre Dumas (mon amour <3):

« Le délai est toujours préjudiciable et il n’y a jamais de circonstances entièrement favorables dans toutes les affaires que l’on entreprend ; de sorte que, qui attend jusqu’à ce qu’il rencontre une occasion parfaite, jamais n’entreprendra une chose, ou, s’il l’entreprend, en sortira souvent fort mal. »

Dixit: Le Comte de Charny citant Machivel à Louis XVI qui tardait à fuir Paris en pleine révolution. Et on sait que le pauvre roi y a perdu la tête! Alors, à bas la procrastination! Car c’est le plus court chemin à la guillotine!

4. Utilisez le pouvoir de la pression sociale

Je vais maintenant vous parler d’un hack mental contre la procrastination. Et oui, on peut pirater son cerveau comme on pirate un ordinateur! C’est ce que j’ai fait ici. J’ai lancé le site alors qu’il n’était pas rempli, en vous promettant un livre qui n’était pas écrit. Je me suis obligée à finir. À la fin, je suis arrivée à plus d’une trentaine d’inscrits qui attendait ce livret. Cela aurait pu être pire mais vous imaginez la pression? 30 personnes?  Donc j’ai mis une date et je l’ai fini. Il le fallait: JE N’AVAIS PLUS LE CHOIX. Muse ne pouvait plus se planquer.

muse: une jolie fée sexy qui as l'air bête mais c'est elle notre meilleur allié pour devenir écrivain

Et vous aussi, si vous avez peur de ne jamais finir ce livre que vous gardez secret… Brisez le secret! Dites à tout le monde que vous écrivez un roman et, si vraiment vous avez trop peur, créez-vous une nouvelle identité et postez sur les réseaux sociaux. Parlez de votre idée, donnez envie. Et vous serez obligé de la finir cette histoire! Pour prouver que vous étiez sérieux mais aussi parce que, même si tata Paulette plissera le nez devant votre histoire de robot mangeur de monstroplantes, il est possible qu’un ami vous dise un jour, tout timide: «J’aimerai quand même le lire ton bouquin, hein? Il a l’air sympa. Tu le finis quand, dis?». Ah! Plus le choix!

Et mettez-vous une dead-line, le cerveau est un grand flemmard, il ne travaille que lorsqu’il n’a plus le choix, et rien de mieux que le tic-tac d’un compte à rebours pour le faire bosser 😉

N’oubliez pas, personne d’autre ne pourra écrire à votre place cette histoire qui est en vous, alors vous n’avez pas le droit de ne pas finir.

Comme d’habitude, si vous souhaitez que je réponde à une question précise, écrivez-moi ici. Et pour avoir ce livret gratuit pour lequel j’ai sué sang et eau et promis la lune, c’est ici.

PS: Avez-vous écrit la lettre? Avez-vous collé le mantra? Faites votre coming out d’écrivain TOUT DE SUITE! Ce n’est pas une blague. Je serais intraitable! Il ne suffit pas de lire des conseils, il faut faire les exercices car: «Vaincre la procrastination, c’est d’abord d’être dans l’action.» «Connaissance non pratiquée est à moitié oubliée.» «L’avenir appartient aux sceptiques qui essaient quand même.» etc. J’en ai plein des comme ça. Alors, au boulot!

Les illustrations sont de YVAN POSTEL, j’adôre!!! ^-^ http://yvanpostel.tumblr.com/

PartagerShare on Facebook0Tweet about this on Twitter4Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Posted in conseils d'écriture, Muse
Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Je m’appelle Ghaan

Ghaan

l'Écrivain Alchimiste qui vous aide à transformer vos histoires en or. À force de travail, j'ai compris que l'écriture est un Art Alchimique, un savant mélange de créativité, de méthodes et de confiance en soi. J'ai réuni mes conseils les plus efficaces dans un livret gratuit:«Comment polir son roman pour en faire un diamant».
livret conseils d'écriture et méthode pour écrire un roman
Cliquez ici pour en savoir plus ;)

%d blogueurs aiment cette page :