La technique ultime pour booster sa créativité: les pages du matin

Bonjour amis écrivains,

Aujourd’hui, je reviens sur la créativité ou plutôt sur ses blessures. Nous allons attaquer un nouveau cycle avec des conseils issus du livre «Libérez votre créativité» de Julia Cameron. Car oui, nombre d’entre nous sommes blessés intérieurement et nous doutons de nos idées. Cela vous est peut-être déjà arrivé? Être face à votre histoire te vous dire: «non, j’écris n’importe quoi…» ou «non cette idée n’intéressera personne…». Pire, nombre d’entre nous sommes blessés au point de ne plus du tout avoir d’idées. Et là, c’est tragique pour l’humanité. Je ne rigole pas, je le crois. J’en parle plus en détail à la fin de mon livret.

Tout ce qui compte, c’est qu’il existe un moyen simple d’établir une connexion directe avec votre créativité. Si elle se planque, vous finirez par la retrouver et par la faire sortir de son trou. Puis les idées ne manqueront plus jamais. Ce premier exercice pour développer sa créativité est le plus précieux de tous. Rien que si vous appliquez ce conseil, vous verrez votre vie créative changer à jamais. La technique ultime s’appelle les «pages du matin».

Le principe alchimique

La créativité est une source issue de notre inconscient, une ressource jadis intarissable lorsque nous étions enfant. Nous avions un accès direct à notre créativité, nous n’avions aucune barrière, aucune limite. Alors, pourquoi en grandissant, nous avons de plus en plus de mal à accéder à notre créativité? Car un filtre s’est installé entre elle et votre esprit conscient. C’est votre esprit rationnel, votre autocensure. Je l’appelle Casse-Petons. Ce personnage est toute une histoire, nous y reviendrons dans un prochain article 😉

Briser le mur qui enferme la créativité

Casse-Petons donc, établit un filtre entre votre créativité et vous. Un moyen simple de supprimer ce filtre est l’écriture automatique. Avez vous déjà entendu parler du mouvement spirite de la fin du 19ème siècle? La bonne société de l’époque croyait que ces séances d’écriture automatique permettaient même de communiquer avec les morts! Il faut dire que ce qui sort de là est parfois un peu étrange. Plus tard, et plus rationnellement, le mouvement surréaliste a fait de l’écriture automatique un moyen de créativité suprême.

La liberté créative du matin

Pourquoi faire cela le matin? Car c’est le matin au réveil que notre esprit critique offrira le moins de résistance.

Et puis, on parle d’une habitude à prendre, d’un rituel, et rien ne vaut les rituels du matin. Cela permet de bien commencer la journée. De s’apaiser au lieu d’attaquer dans le stress.

Je vous jure que a technique des pages du matin vous aidera beaucoup. Je n’ai jamais manqué d’idées, mais je doutais toujours. Depuis que j’ai tenté cette technique, je n’ai plus de place pour le doute, et des idées, j’en ai cent fois plus qu’avant. On en a jamais trop d’après Muse.

La recette alchimique

Nous allons maintenant voir concrètement comment utiliser cette technique pour soigner notre créavitité et la délivrer de son carcan.

mary1826 / Pixabay

Vous avez compris, la technique ultime pour délivrer votre créativité consiste à écrire tous les matins sans se poser de questions. Donc:

Étape 1:  S’acheter un beau cahier et toujours l’avoir sur sa table de chevet

L’idée est très simple. Tous les matins, pendant un mois, au lieu de repousser le réveil, vous allez attraper un crayon et couvrir deux à trois pages (ou plus) d’un cahier petit format tout joli. Cela ne prend pas longtemps, ne vous inquiétez pas! Ce qui compte c’est que:

  • Vous pouvez écrire n’importe quoi! N’importe quoi!

Votre rêve de la nuit, vos problèmes avec votre conjoint, la liste des courses, vos ennuis au travail, vos aspirations profondes, vos idées pour le chapitre 25 de votre saga… et mille autres choses, dans n’importe quel ordre. Laissez-vous sauter d’idée en idée. Laissez la plume couler, laissez la vivre. Vous finirez par découvrir que votre stylo a une vie propre qui ne dépend pas de vous. Qu’importe si ce que vous écrivez est moche et truffé de fautes, qu’importe si les idées n’ont aucun intérêt! Laissez courir. Ne vous posez pas de questions.

C’est un exercice qui peut être difficile au début, mais vous y arriverez.

Étape 2: Soyez ferme

La seule chose qui compte est d’écrire, tous les matins pendant un mois et surtout:

  • Ne vous relisez pas!

Ni à chaud, ni les pages de la veille. Ne vous relisez pas! Car si vous vous relisez, qu’allez vous faire? Vous allez analyser. Vous allez éveiller de nouveau votre esprit critique, qui va se mettre à râler! Il va vous bloquer de nouveau ce démon!

Étape 3: Mesurez le chemin parcouru pour libérer votre créativité

Au bout d’un mois, lorsque vous aurez avancé, lorsque l’habitude sera prise, lorsque vous aurez bétonné Muse, alors, pourquoi pas relire vos écrits? Prévoyez une bonne après midi 😉 Vous verrez, c’est très intéressant de voir ce qui a pu jaillir de nous.

^-^

Étape 4: introduire les pages du matin dans le processus de création

Ça, ce n’est pas du Julia Cameron, c’est la technique de Bibi ! Au fil des matins, j’ai remarqué que ce monologue écrit à la main me permettait souvent de débloquer des histoires, tout mes problèmes du quotidien s’invitant dans ces pages.

Un soir, j’étais en détresse créative, i.e. j’avais 24h pour trouvez une meilleure chute à une nouvelle qu’un ami avait jugé ratée (à raison). Cela faisait trois jours que mon esprit rationnel séchait. Je me suis donc tournée vers ces histoires d’inconscient.

Ce soir-là, juste avant de m’endormir, j’ai pris mon cahier et j’ai noté tous les problèmes de la nouvelle: pourquoi mes idées ne marchaient pas, pourquoi cette histoire n’était pas bonne, quels personnages n’étaient pas cohérents, etc.

Au réveil, j’ai repris mon cahier et j’ai gratté. J’ai gratté des pages et des pages. J’ai tout d’abord remis les écueils que je rencontrais, puis j’ai inscrit ce que je voulais obtenir à la fin: «un choix pour le personnage principal, une révélation, etc.». J’ai ensuite attaqué des idées qui avaient germées les unes après les autres pour finalement trouver la clef, dans trois petits mots: «le bokor est sage». Bon je ne détaillerais pas ici, mais c’était le cœur du problème, à partir de là, tout a changé. Je décris cette aventure dans le détail sur mon blog 😉

Tout ce que je veux partager ici, c’est la technique:

  1. Le soir avant de dormir, écrire ses problèmes sur l’histoire;
  2. Le matin, penser objectif, résultat attendu puis se laisser aller.

Alors tentez! Vous verrez!

À vos plumes!

un stylo plume sur une feuille couverte d'écriture

422737 / Pixabay

L’exercice du jour sera très simple: Achetez vous un joli cahier. C’est tout. Une fois que vous aurez ce joli cahier, il faudra bine mettre quelque chose dedans n’est-ce pas? 😉

Je vais citer un blogueur connu dans l’entreprenariat: Olivier Roland. Ce monsieur à succès a coutume de donner (et d’appliquer) ce conseil très simple:

«Si vous êtes sceptique: testez! Il y a les bons sceptiques et les mauvais sceptiques. Les bons sceptiques, doutent, testent et découvrent parfois des méthodes qui leur changent la vie. Les mauvais scpetiques doutent, ne font rien, et passent parfois  à côté de méthodes qui auraient pu leur changer la vie!»

Alors, s’il vous plaît, tentez les pages du matin. Rien que ça, pendant un mois. (yeux du chat de Shrek, vous ne pouvez pas dire non!)

Le chat dans le film Shrek. Il ouvre des yeux si grands et si larmayants qu'on ne peut rien lui refuser

Et pour acheter le livre de Julia Cameron:


Bon, j’avoue que ce livre est spécial, il se répète beaucoup et est très empreint de religion (esprit américain oblige 😉 mais le début est truffé d’exercices libérateurs. Je vous les partagerai dans les articles à venir ^-^ Au programme, pour soigner Muse:

En attendant, écrivez-moi ici si vous voulez des conseils plus personnalisés ou que je traite une question précise dans un article. Et pour en savoir plus sur la plume et le retravail d’une histoire, n’hésitez pas à télécharger mon livre: «Comment polir son roman pour en faire un diamant».

couverture comment polir son roman pour en faire un diamantBonne chance à vous dans vos projets! ^-^

PartagerShare on Facebook0Tweet about this on Twitter12Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Posted in conseils d'écriture, Muse
Tags: , , ,
2 commentaires sur “La technique ultime pour booster sa créativité: les pages du matin
  1. Killbeal dit :

    Alors là, j’avoue ce n’est pas mon truc. J’ai essayé d’avoir un calepin sur mon chevet. Les premiers jours, les idées sortaient puis maintenant elles sont ancrées dans ma tête. J’écris au minimum 2h par jour et ça fait du tri. Mon cerveau est un PC à lui tout seul.

    • ahah! ton cerveau est un PC j’aime bien l’image 😉
      les pages du matin sont surtout utile quand on a un blocage créatif et qu’on a besoin de le dépasser. Ou quand on traverse une période difficile qui a un impact sur notre productivité et notre créativité. Si tout va bien pour toi, alors tu ne dois pas ressentir e besoin de t’exprimer par ce biais ,)
      belle continuation dans la créativité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Je m’appelle Ghaan

Ghaan

l'Écrivain Alchimiste qui vous aide à transformer vos histoires en or. À force de travail, j'ai compris que l'écriture est un Art Alchimique, un savant mélange de créativité, de méthodes et de confiance en soi. J'ai réuni mes conseils les plus efficaces dans un livret gratuit:«Comment polir son roman pour en faire un diamant».
livret conseils d'écriture et méthode pour écrire un roman
Cliquez ici pour en savoir plus ;)

%d blogueurs aiment cette page :