Ces mots-clés qu’on oublie toujours : l’importance des métadonnées du livre

Bonjour amis auteurs !

Voici un article pas comme les autres. ^-^ Nous n’allons pas parler de comment écrire un livre mais de quelque chose de bien plus abstrait. Les métadonnées… Qu’est-ce que c’est donc ces bêtes-là ? Imaginez… Vous avez enfin fini votre livre, vous avez pris la décision de le mettre sur Amazon comme un grand, vous avez annoncé la date à tout le monde sur Facebook, on est la veille, il est deux heures du matin, vous êtes motivés comme jamais et là… la page vous demande de remplir plein de cases : résumé, mots-clés, catégories, ISBN… C’est quoi cette bête-là ?

Bref, c’est le stress, alors on met n’importe quoi, n’importe où, en se disant que notre livre miraculeux n’a pas besoin de ces détails pour cartonner sur le web et… flop ! Le livre ne marche pas… Il n’est même pas possible de le retrouver quand on tape son titre sur Google. OMG ! Oô

Je parle en connaissance de cause. C’est pourquoi j’ai décidé de me former sur cet aspect et bien d’autres du métier d’auteur indépendant. Cela tombe bien, la Pépinière Bookelis a fait sa rentrée avec une conférence d’Elizabeth Sutton du site IDBOOX, qui parle de… métadonnées ! Vous savez, toutes ces petites informations qui caractérisent un livre et qu’on traite souvent – à tort – par-dessus la jambe. La rencontre avait lieu à Paris à la librairie des Puf (la prochaine est le 17 octobre).

geralt / Pixabay

Le théorie d’Elizabeth sur les métadonnées

De ce que j’en ai compris, Elizabeth considère que tout est métadonnée et que les métadonnées forment un tout : le titre, le nom de l’auteur, le prix, les mots-clés, les catégories, le résumé et même la couverture… Ce sont ces informations qui feront ressortir votre livre dans les résultats de recherche sur Google et sur Amazon. Mais aussi sur les sites libraires ! C’est donc le nerf de la guerre.

Malheureusement de nombreux auteurs ne prennent pas le temps de les travailler en amont, de solliciter leur entourage ou de se faire aider par des professionnels sur ce point. Résultat des courses, ils sortent leur merveilleux livre qui aussitôt retombe dans les arcanes de l’oubli. Même avec un attaché de presse du tonnerre, si vous n’avez pas travaillé soigneusement vos métadonnées et assuré leur cohérence dans votre communication, votre livre ne percera pas. Pire même, il pourrait être confondu avec un autre…

L’approche d’Elizabeth a cela d’intéressant qu’elle sait comment sont conçus les algorithmes d’Amazon car elle y travaillait à l’époque des balbutiements du Kindle. Alors que de nombreux auteurs qui parlent d’Amazon ont dû faire de la rétro ingénierie pour comprendre.

La recette d’Elizabeth pour améliorer ses métadonnées

  • Mettez-vous à la place des robots qui scannent internet. Trouvez les bons mots clefs. Cherchez comment les mettre en valeur dans les différents champs que vous aurez à remplir en mettant votre livre en ligne.
  • Mettez-vous aussi à la place de votre lecteur. Pensez à la cohérence de vos ouvrages dans le cadre d’une saga, faites des couvertures compréhensibles. Créez un résumé accrocheur et qui donne l’information essentielle.
  • N’oubliez pas que vous êtes une métadonnée ! Ne négligez pas votre biographie 😉
  • N’attendez pas le dernier moment pour travailler vos métadonnées. Préparez-les en amont, sollicitez votre réseau, testez-les…
  • Et si vous n’êtes pas prêt à publier votre livre dans de bonnes conditions, attendez ! Un lancement, cela se planifie !

Voilà pour l’essentiel ! J’ai parfois bien ri devant toutes ces erreurs de débutant que, bien sûr, j’ai faites. Je ne vous en citerais qu’une, la meilleure : donner à un de mes livres un titre qui était aussi une collection chez Harlequin et le titre d’un livre érotique… pff… la truffe. Pendant trois jours, j’avais une foufoune au-dessus de mon livre sur Amazon ! °—°

Blague à part, bien sûr, en presque trois heures, nous sommes allés beaucoup plus loin avec des détails très pratiques. Mais le reste, c’est confidentiel. À vous d’assister à une de ses conférences ^-^

Plus d’informations sur le sujet :

À propos d’Elizabeth

Elizabeth Sutton accompagne le livre numérique depuis sa création. En 2000, elle participe au lancement d’amazon.fr ; elle passe ensuite côté éditeur dans le groupe Hachette où elle conçoit des stratégies numériques. En 2010, elle crée IDBOOX.com, un site d’informations sur l’actualité du livre numérique et des terminaux de lecture. Elle intervient également comme conférencière lors de nombreux événements. Elle enseigne aux Gobelins – L’école de l’image et à l’école Esten Sup’ Edition de Tours. Elle est membre de la commission économie numérique du CNL.

Si vous vous intéressez au monde de l’autoédition, vous avez sans doute déjà vu passer un de ses articles signé IDBOOX.  Son entreprise IDBOOX propose ses services et son savoir à toute la chaine du livre à travers : Idboox Expert, une structure de conseil en stratégie d’édition numérique pour emmener, éditeurs, bibliothécaires, libraires et auteurs dans l’aventure du numérique.  Ce qui peut être d’une aide précieuse pour les auteurs : Préparation de la phase de publication puis la promotion : monter une stratégie presse, sa communication.

Pour connaître ses services, cela se passe ici :

Pour un tour d’horizon du sujet, vous pouvez aussi acheter son livre : Publier son livre à l’ère numérique: Autoédition, maisons d’édition, solutions hybrides.
(En co-auteur avec Marie-Laure Cahier)

 

À propos de La Librairie des Pufs :

Le puf n’est pas un petit animal avec une coupe de fraggle rock mais un acronyme pour Presses Universitaires de France. Cette maison d’édition vient d’ouvrir sa librairie à Paris, avec la caractéristique de posséder une méga imprimante qui fait des livres sur demande. Ils impriment leurs propres livres bien sûr, mais ils ont aussi un partenariat avec Bookelis pour référencer leurs auteurs et surtout, ils ont accès à un catalogue de classiques infinis. Je sais où aller pour trouver mon prochain Dumas trop gros et trop peu vendu pour être encore édité ^-^

Accessoirement, ils ont du super bon thé à 2€ la cup et des prises pour travailler comme au Starbucks, mais en moins cher et en mieux. ^-^

Pour tout savoir sur cette librairie 5.0 :

À propos de la pépinière Bookelis :

Une pépinière dans le langage des start-ups, c’est un endroit où les jeunes entreprises sont couvées, formées et accompagnées vers le succès. L’auteur indépendant n’étant ni plus ni moins qu’un entrepreneur, l’idée d’une pépinière est d’aider les auto éditeurs à se professionnaliser.

Bookelis est une plateforme d’autoédition qui accompagne les auteurs pour publier leur livre en numérique ou en papier et qui leur propose de nombreux services pour améliorer leur livre ou le promouvoir. Le but de chaque conférence est de traiter d’un sujet précis et de faire des cas pratiques pour pouvoir passer à l’action dès qu’on rentre chez soi.

Pour en savoir plus sur Bookelis, c’est ici :

https://www.bookelis.com/content/63-que-fait-bookelis-publier-son-livre

Pour suivre les prochaines conférences de la pépinière c’est ici :

Voilà! Vous savez tout! Bonne chance à vous dans vos projets ^-^

PartagerShare on Facebook0Tweet about this on Twitter6Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Posted in conseils d'écriture, Outils
Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Je m’appelle Ghaan

Ghaan

l'Écrivain Alchimiste qui vous aide à transformer vos histoires en or. À force de travail, j'ai compris que l'écriture est un Art Alchimique, un savant mélange de créativité, de méthodes et de confiance en soi. J'ai réuni mes conseils les plus efficaces dans un livret gratuit:«Comment polir son roman pour en faire un diamant».
livret conseils d'écriture et méthode pour écrire un roman
Cliquez ici pour en savoir plus ;)

%d blogueurs aiment cette page :