Gagner un concours de nouvelles : la méthode du sioux!

Avez-vous appliqué le conseil de vous faire la main sur des concours de nouvelles ? Oui, super! ^-^ Mais Muse est peut-être frustrée de ne pas avoir gagné, voire, elle est blessée…

Faites lui un bisou et dites lui que ce n’est pas grave. C’est très dur de gagner un concours de nouvelles ou un appel à textes (AT). En deux trois ans, j’ai participé à plus d’une quinzaine d’appels et concours. Je n’ai gagné qu’un vrai concours et j’ai été sélectionnée dans 3 magazines ou anthologies. Moins de 30% de succès. Alors que j’écris depuis 10 ans. C’est donc très dur de gagner. Mais surtout, cela dépend beaucoup du hasard! Je vous le prouverai plus bas.

Pourquoi je vous dis ça? Déjà pour que vous continuez à écrire même si vous ne gagnez pas. C’est la vie, c’est dur de gagner et ça ne dépend pas que de vous. Ensuite, pour vous dire qu’étant donné la difficulté, c’est pas plus mal de se montrer un peu stratégique pour augmenter vos chances. ^-^ Les stratégies ci-dessous, ne vous feront pas gagner à tous les coups mais la probabilité jouera en votre faveur.  Gagner n’est pas le plus important, car ce qui compte c’est de s’entraîner et de produire, mais si vous avez un instinct de winner autant optimiser vos efforts. 😉

Appelons cet article la méthode du sioux!

Le principe alchimique

Dans un concours de nouvelles ou un appel à textes, on peut être des centaines à participer. Avec dans le lot, des dizaines, voire des centaines de très bons! De plus, plaire à un jury est quelque chose d’assez aléatoire et de partiel. Par exemple, vous pouvez plaire très fort à deux membres du jury sur cinq. Si parmi ces deux là, il y en a un fort en gueule ou avec beaucoup d’influence, votre affaire est faite. Si au contraire, vous plaisez aux deux timides de la bande, dommage… Et si votre texte est lu au milieu, on se rappelle moins de lui que s’il arrive au début ou à la fin. Parfois, au début, nos notes sont plus sévères. Parfois…

Bref. Le hasard joue pas mal dans la balance pour gagner un concours de nouvelles, plus que la plume même.

un dé posé sur une plume illustrant le hasard pour réussir un concours de nouvelles

uroburos / Pixabay

Et qui dit hasard, dit probabilités. C’est pourquoi quand je vous parle de stratégie, finalement, je vous parle surtout de tenter de faire basculer le hasard en votre faveur. Soyons sioux!

La recette alchimique

Voici quelques petites astuces qui permettent d’avoir moins de concurrence ou de mieux viser:

Stratégie 1: Ciblez votre concours de nouvelles

Premier conseil, cherchez les revues qui débutent, moins connue, donc moins de participations! C’est mathématique, vous avez plus de chances de gagner. Faut économiser ses efforts 😉 J’ai eu deux nouvelles publiées en Webzine, les deux fois, c’était dans le premier numéro ^-^. Notamment, dans le très bel Indé Panda. Si vous êtes lecteur, vous allez vous régaler, si vous êtes un auteur indé, participez!

indépanda

Dans la même veine, si vous êtes écrivain de SF ou de littérature de genre, ciblez les concours de nouvelles peu connus des littéraires. Par exemple, j’ai gagné un premier prix magnifique (une croisière pour deux à 3000€) dans le concours Nouvelles Avancées organisé par l’ENSTA et Science et Avenir. ^-^

jérôme ferrari, dominique leglu et moi avec un gros chèque pour mon premier prix du concours de nouvelles scientifique

Cliquez pour lire la nouvelle ou passez vite car j’ai une sale tête oO

Stratégie 2: Attention à la thématique

Ensuite, si vous vous lancez dans un concours de nouvelles pour travailler votre plume, privilégiez les appels à textes thématiques plutôt que les AT a-thématiques, i.e. sans thématique. Petits exemples avec la jeune maison d’édition Realities Inc:

1. Appel à textes « Réalités »: «Veuillez noter que « Réalités » sera le titre de l’anthologie, mais qu’il ne s’agit pas du thème de l’AT, car celui-ci est athématique. Nous acceptons des textes de science-fiction et de fantasy. Nous recherchons des textes présentant des univers riches et crédibles (même si la nouvelle ne permet que de l’entrevoir), dans lesquels se déroulent des intrigues originales – voire ambitieuses. Nous voulons rencontrer des personnages qui nous prendront aux tripes.»

2. Apple à textes «Tous aux abris»: «Le post-apocalyptique, c’est une chose, mais n’existe-t-il pas des histoires intéressantes à raconter dans le feu de l’action, quand la calamité s’abat et que tout part à vau-l’eau ? Accident d’avion, invasion extraterrestre, immeuble en feu, épidémie mortelle, raz-de-marée, collision planétaire, éruption de super-volcan, tornade dévastatrice, naufrage, attaque de monstre géant, tremblement de terre: racontez-nous l’histoire de ces quelques personnages précipités dans un cataclysme qui les dépasse, leur combat pour la survie, leurs choix et questionnements de la onzième heure, leur héroïsme ou leur lâcheté dans la débâcle.»

tous aux abris

Into the storm, by tabthipwatthana

Dans le premier cas, TOUS les textes de Fantasy et de SF sont acceptés. Cela signifie que N’IMPORTE QUI avec un beau texte bien travaillé, bien relu, qui a parfois déjà gagné un concours peut participer. Bref, vous avez très très peu de chance avec votre texte que vous finirez peut être dans l’urgence. Le sujet est très large, trop large. Cela vaut le coup si vous avez un texte surtravaillé déjà écrit, envoyez-le partout sans oublier de le peaufiner en fonctions des retours quand vous réussissez à en avoir! 😉

Dans le deuxième cas,  le thème est bien plus restreint, et quel thème! Tout le monde a un texte de post apo en stock. Mais un texte qui se passe en pleine débâcle? C’est rare. Tellement, qu’ils ont dû prolonger l’AT de trois mois avec le message suivant: «nous avons reçu beaucoup de textes hors sujet (ayant lieu après la catastrophe) et beaucoup de textes aux thèmes redondants (apocalypse)». Bref, beaucoup moins de textes, donc, plus de chances de gagner 😉 En plus, on est tous sur un pied d’égalité, on va tous devoir créer un texte en un temps limité!

Au passage, n’hésitez pas à surveiller le site de la jeune maison d’édition Realities Inc., ils ont toujours de bonnes idées. ^-^

Stratégie n° 3: Étudier les textes gagnants du concours de nouvelles

Ceux qui me suivent sur Facebook en ont largement entendu parler 😉 j’ai participé pour la deuxième année consécutive au concours de nouvelles e-crire au feminin avec la nouvelle: «Rendez-vous dans l’ombre». La première année, mon texte était un fiasco. L’année suivante, j’ai été plus stratégique et j’ai étudié les textes gagnants de l’année précédente. Très vite, j’ai pris conscience que ce qu’attendait le jury du concours aufeminin, ce n’était pas un style ampoulé, original ou fleuri, ce qu’attend le jury, c’est une chute. Alors pour cette seconde édition, j’ai cherché la chute, juste la chute. De plus, parmi les trois thèmes, j’ai choisi le plus original qui permettait d’écrémer les filles qui ont une nouvelle toute faites: «tout a commencé sur snapchat».

Et j’ai fait partie des  27 short listées sur 800 participantes. Je n’ai finalement pas gagné (je vous en reparlerai) mais c’était déjà du lourd d’arriver jusqu’ici. ^-^

Bref, prenez le temps de comprendre les attentes du jury.

Stratégie n°4: Analysez le style de la revue

J’aimerais vous reparler de l’AT athématique de Realities Inc. Vous savez, l’AT où il est est impossible de faire un hors sujet? Et bien… Impossible n’est pas français! J’ai fait un hors sujet (en plus de quelques erreurs de narration ;). Il était demandé de la fantasy ou de la SF mais en aucun cas du fantastique ou de l’horreur. Or, mon texte de dark fantasy s’inspire des légendes indiennes du Ramayana, vous savez les démons mangeurs d’homme? On est parfois à la limite du gore dans cette nouvelle (miam! un cerveau!). Ce n’était pas du tout ce que recherchait le jury, et il est probable, que même si j’avais résolu les problèmes de narration, celui-ci ne serait pas passé.

Bref, je n’ai pas ciblé du tout la maison d’édition.

Autre exemple, le concours de nouvelles Femmes Actuelles extra jeu. Alors, là, j’ai ciblé. Avec tous les préjugés du monde, certes, je l’admets, j’ai décrété que pour des femmes cinquantenaires qui font des mots croisés, il vaut mieux éviter les démons, les cyborgs et les super pouvoirs qui plaisent tant à mon âme de garçon de 16 ans. Je souhaitais partir sur une douce histoire d’amour entre une femme carriériste et son âme sœur qu’elle a cherché partout. OK, c’est cliché. Mais au moins, j’ai essayé ^-^ Après, vous admettrez que la concurrence de cet AT athématique devait être énorme 😉

Mais même si j’ai perdu, j’ai découvert une chose précieuse. En fait, j’aime écrire de la romance contemporaine sans monstre et sans super pouvoir. Cela n’a pas seulement donné lieu à un texte mais à plusieurs et à un nouveau pseudo.

Parfois, sortir de sa zone de confort permet de mieux se connaître, pas seulement d’aiguiser sa plume. Voilà ma transition vers la rubrique:

À vos plumes!

un stylo plume sur une feuille couverte d'écriture

422737 / Pixabay

J’aimerais que vous alliez sur mon site où un autre plus complet pour avoir une liste de concours de nouvelles:

Là choisissez un thème ou une revue différente de ce que vous écrivez d’habitude pour sortir de votre zone de confort et faire évoluer Muse.

Et si vous pouviez choisir un concours très peu connu, c’est encore mieux 😉

Maintenant, écrivez et envoyez!

Le semaine prochaine, nous attaquerons un concept trèèès important: la chute! Comme d’habitude, si vous souhaitez que je réponde à une question précise, écrivez-moi ici. Et pour avoir le livret gratuit: «Comment polir son roman et en faire un diamant», c’est ici.

livret comment polir son roman pour en faire un diamant

Bonne chance à vous dans vos projets!

PS: Si vous avez lu cet article sans jamais écrire autre chose que votre saga en cinq tomes, voire pire, sans jamais rien écrire du tout, je vous donne un ordre: écrivez une nouvelle! Vous pouvez même la tirer de votre univers fétiche. C’est un bon moyen de creuser la backstory de vos personnages. Mais entraînez-vous sur des formats courts, vous n’avez aucune idée d’à quel point on progresse… Et si vous n’avez jamais rien écrit, agissez!

<3

PartagerShare on Facebook0Tweet about this on Twitter7Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone
Posted in conseils d'écriture, Outils
Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Je m’appelle Ghaan

Ghaan

l'Écrivain Alchimiste qui vous aide à transformer vos histoires en or. À force de travail, j'ai compris que l'écriture est un Art Alchimique, un savant mélange de créativité, de méthodes et de confiance en soi. J'ai réuni mes conseils les plus efficaces dans un livret gratuit:«Comment polir son roman pour en faire un diamant».
livret conseils d'écriture et méthode pour écrire un roman
Cliquez ici pour en savoir plus ;)

%d blogueurs aiment cette page :